La Sécurité en ULM : La Prévol

La prévol en ULM avec l'école d'ULM Toulouse et Tarn

Ne pas oublier

- Purge réservoir essence (premier vol de la journée et avant de bouger l’appareil)

-Niveau d’essence : pour un vol local, autonomie minimum de 30 minutes et en vol, au voisinage d’un site d’atterrissage réserve minimum de 15 minutes

- Fermeture bouchon de réservoir

- Niveau d’huile

- Niveau de liquide de refroidissement

- Chapeaux de bougies

- Fixation du pot d’échappement

- Fixation moteur

- Hélice

- Liberté totale des commandes

- Fixation sièges, ceintures ou harnais (seul, boucler les harnais de la place passager)

- Câbles, boulonneries, poulies

- Train d’atterrissage

- Roues, pneus, amortisseurs

- Freins

- Entoilage, ailerons, empennage, volets, lattes, tubes

- Liaison aile chariot (pendulaires)

- Devis de poids : Masse à vide réelle + Poids pilote + Poids passager + Lest éventuel + Poids bagages + Carburant = 450 kg - biplace ou 300 kg - monoplace - Maxi (+ 22,5 kg pour un biplace et + 15 kg pour un monoplace - avec un parachute)

- Calage des aiguilles de l’altimètre à 0 au sol pour un vol local. La fenêtre indique le QFE et en vol l’altimètre indique la “hauteur” au-dessus du terrain

- Calage de la fenêtre au QNH, l’altimètre indique au sol “l’altitude du terrain par rapport au niveau de la mer” et en vol l’altitude par rapport au 0 des cartes

- Calage de la fenêtre à 1013 hPa, pour un vol au-dessus de 3 000 ft ASFC, en “niveau de vol” (FL)