Les situations critiques en vol

Volez assez haut et assez vite : Les risques sont plus grands à faible vitesse (risque de décrochage) et à basse altitude où aucune faute de pilotage ne peut être rattrapée.

Pour l'atterrissage il est préférable d'être trop rapide que trop lent.

Respecter les limites de vitesses de votre appareil : vitesse de manoeuvre (Va), vitesse en turbulences (Vc), vitesse à ne jamais dépasser (Vne) figurant sur votre manuel de vol.

Méfiez-vous de la tentation “d’impressionner” en transgressant les règles.

Les décrochages en ULM - ULM Toulouse Tarn

Tumbling en pendulaires - ULM Toulouse Tarn

Fermeture

Autogire